24/7
Urgences pénales
󰀑 01 44 71 03 73
Accueil Porter plainte en 5 points

Dans le cadre de ma mission d’aide aux victimes, je conseille, assiste et défend les personnes ayant subi une infraction, et qui souhaitent porter plainte devant les autorités compétentes.

Il est important de savoir que porter plainte n’entraine pas automatiquement le déclenchement des poursuites. En France, un nombre conséquent de plaintes sont classées sans suite.

Soyez donc bien informé des enjeux d’une plainte, afin que celle-ci soit en mesure d’aboutir.

 

Qu’est ce qu’une plainte?

La plainte est l’acte par lequel une personne qui s’estime victime d’une infraction en informe le procureur de la République, directement ou par un service de police ou de gendarmerie.

Elle permet à la victime de demander à l’autorité judiciaire la condamnation pénale de l’auteur (peine d’emprisonnement, d’amende, …).

La plainte peut être déposée contre une personne identifiée ou contre X, si l’identité de l’auteur des faits est inconnue.

 

Pourquoi porter plainte?

Dès lors que vous êtes victime d’une infraction (agression, vol, escroquerie…), que vous estimez que l’auteur doit être condamné, vous êtes en droit de porter plainte.

 

Comment porter plainte?

Il existe plusieurs moyens pour porter plainte :

     → Tout d’abord porter plainte à la brigade de gendarmerie ou dans n’importe quel commissariat de police (si possible le plus proche du lieu de l’infraction) ;

     → Il est également possible d’adresser directement un courrier au procureur de la république dans le ressort du Tribunal de grande instance du lieu de l’infraction. Dans cette hypothèse, il est conseillé de bien détailler et de motiver juridiquement sa plainte.

Dans l’hypothèse où votre plainte serait classée sans suite ou laissés sans réponse dans un délai de trois mois, il sera possible de porter plainte de nouveau, mais cette fois-ci en vous constituant partie civile.

Cette plainte permet en effet de demander à un autre juge, le juge d’instruction, le déclenchement d’une enquête, sans avoir à passer par le procureur de la république.

 

Quelle type de plainte?

Trois types de plainte existent et ont chacune des effets et des conséquences bien différentes des autres.

 

Les dangers de la plainte

La plainte est un acte fort qui porte des accusations contre une ou plusieurs personnes, avec des conséquences judiciaires importantes.

Elle n’est donc pas sans danger, et doit être effectuée avec sérieux et rigueur, au risque de se retourner contre vous, au moyen d’une action en réparation ou en dénonciation calomnieuse.

 

Avocat pénaliste

Jérôme GOUDARD

Avocat à la Cour

 

142, rue de Courcelles
75017 Paris

 

T: +33 (0)1 44 71 03 73
F: +33 (0)1 53 01 07 02

goudard@avocatgoudard.com

 

 

Dans la thématique

Se porter partie civile

Indemnisation victime