La cocaïne


Avocat trafic de stupéfiant, le cabinet conseille et défend toute personne poursuivie par la justice car soupçonnée de participer et/ou d’organiser le commerce de substances psychotropes illégales.

L’enjeu est évidemment d’importance car ces faits sont systématiquement renvoyés devant des tribunaux répressifs et que la peine pour trafic de drogue peut aller jusqu’à la réclusion criminelle à perpétuité.  

  •     Cocaïne, de quoi s’agit-il ? 

Il s’agit d’un psychostimulant, issu d’une substance d’origine végétale. Le nom de l’arbre de la substance est le « Cocaïer », arbre d’Amérique du Sud et d’Afrique de l’Est. Ce sont la transformation de ces feuilles vertes très luisantes qui deviennent de la cocaïne. 

Majoritairement cultivée en Bolivie et au Pérou, dans la région des Andes, elle existe dans le monde entier. 

  •     Cocaïne, quel goût ? 

Poudre blanche inodore, incolore, à la saveur amère, elle s’ingurgite par voie nasale, à l’aide d’une petite paille. La cocaïne est classée parmi les drogues dures. Il importe de rappeler qu’il s’agit d’une dérivée du « crack ». Cependant, le crack entraîne très vite une dépendance (plus rapide que la cocaïne) et conduit très rapidement à une overdose.

A la différence de la prise de cocaïne par voie nasale en Europe, en Amérique du Sud, les consommateurs se tournent vers une mastication des feuilles de coca ou l’absorption de tisane de feuille de coca. 

  •     Cocaïne, quels effets ? 

Les effets à court terme sont l’euphorie, l’indifférence à la fatigue, douleur ou à la faim. Le consommateur s’immerge dans un sentiment de toute puissance intellectuelle. 

Les effets à long terme sont des états de types dépressifs, anxieux et d’irritabilité. Ces états conduisent parfois à des suicides. Le consommateur régulier peut subir des difficultés de concentration, troubles de l’humeur et augmentation du rythme cardiaque. 

Dans les deux cas, l’effet de « Craving » est irrémédiable et irrépressible. Il s’agit d’une envie de consommer le produit en plus grande quantité et de manière plus régulière. 

  •     Cocaïne, aujourd’hui en 2018 ? 

Quelques chiffres… 

En 2018, en France, 1,5 million de personnes ont déjà essayé la cocaïne et 400 000 sont des consommateurs réguliers. En 2016, 416 décès ont été répertorié. Il s’agit de la drogue la plus consommée après le cannabis

La cocaïne est de plus en plus accessible. Elle n’est pas réservée aux catégories privilégiées. 

C’est pourquoi, la cocaïne a subi une baisse des prix et une qualité « quasi pure ». 50 à 70 euros le gramme, elle dispose d’un effet de plus en plus stimulant du fait de qualité « quasi pure ». Habituée à être mélangée avec du sucre ou du lactose, aujourd’hui, on est face à une cocaïne, de 80 à 90% pure.


Sur quels éléments se basent les juges pour sanctionner le trafic de stupéfiants?

La règle en matière de peine pour trafic de drogue est relativement variable. Plus le trafic est important et plus il sera démontré que la personne y a joué un rôle clef, plus la peine risque d’être sévère.

La quantité de drogue saisie n’est cependant pas le critère déterminant sur lequel vont se baser les magistrats. Les juges pourront en effet prendre en compte les éléments d’enquête qui reconstitueront le trafic au moyen d’indices retrouvés, des déclarations de la personne interpellée ainsi que d’autres personnes impliquées plus ou moins directement dans le dossier concerné.

Bien entendu la question pour les magistrats sera de savoir et de déterminer si les produits saisis étaient destinés à l’usage personnel ou au trafic. Dans cette dernière hypothèse, le risque de peine pour trafic de drogue sera la prison ferme.

Chaque cas étant bien évidemment spécifique, le recours aux conseils d’un avocat pénaliste est conseillé.

Quelle peine pour trafic de drogue?

En pratique, les actes de trafic de stupéfiants relèvent du délit et sont punissables de 10 ans de prison et de 7.500.000 euros d’amende.

Quant à la cession ou l’offre illicite de drogues à une personne en vue de sa consommation personnelle, elle est punie de 5 ans de prison et de 75.000 euros d’amende.

Pour les actes les plus graves qui sont de nature criminelle, les peines sont les suivantes :

  1. La fabrication et la production de stupéfiants sont punissables de 20 ans de prison et de 7.500.000 euros d’amende ;
  1. L’importation, l’exportation, la fabrication et la production de stupéfiants commis en « bande organisée » est punissable de 30 ans de prison et de 7.500.00. euros d’amende ;

Le fait de diriger ou d’organiser un groupement qui a pour activité le trafic de stupéfiants est punissable de la réclusion criminelle à perpétuité.

Pourquoi faire équipe ensemble ?

L’assistance d’un avocat trafic de stupéfiant maîtrisant les particularités de ce type de dossiers est indispensable pour plusieurs raisons :

  • Car la répression des actes du trafic des produits stupéfiants est au cœur de la loi française anti-drogue et de protection de la santé publique. Dans un souci de réprimer au mieux l’offre de ces substances, le législateur a retenu une définition extensive des situations qui peuvent relever du trafic ;
  • Car les actes de trafic de stupéfiants sont systématiquement renvoyés devant les tribunaux répressifs et ce conformément au code pénal et au code de la santé publique ;
  • Car les moyens de police judiciaire mis en œuvre pour mettre un terme à ce type d’infractions sont très importants (témoignages, filatures, perquisitions, écoutes téléphoniques, réquisitions judiciaires, géolocalisation, etc) ;

Avocat trafic de stupéfiant : J’assure votre défense pénale

Avocat pour trafic de stupéfiant, mon cabinet d’avocats défend régulièrement des personnes poursuivies par la justice car soupçonnées de participer et/ou d’organiser le commerce de substances psychotropes illégales.

De la simple revente au GoFast transportant plus de 400 kilos de résine de cannabis, je défends tout type d’activité relative au trafic de stupéfiants.

Mon cabinet est notamment intervenu au soutien des intérêts d’un vaste réseau de trafic de cocaïne (36 kilos) au sein même de la compagnie aérienne Air France et de deux policiers soupçonnés d’avoir permis le passage de valises contenant plus de 40 kilos de cocaïne en provenance de République dominicaine.

Nous sommes régulièrement amenés à défendre des individus prenant part à des trafics de stupéfiants d’envergure :

-En 2015, je défendais le propriétaire d’un laboratoire de cannabis ;

-Le cabinet est également intervenu dans un dossier de saisie record d’héroïne à la Réunion en 2016 ;

-Le cabinet est fréquemment confronté à des dossiers de trafics de stupéfiants mêlés à un trafic d’armes.

L’intervention du cabinet se matérialise dès le stade de la garde à vue jusqu’au jugement définitif de l’affaire. Ma mission d’avocat pénaliste à Paris pourrait se résumer de la manière suivante :

★ Contrôler la procédure diligentée contre vous

Le contrôle tout d’abord de la procédure dans son ensemble. La loi est-elle correctement appliquée par les policiers et juges en charge de l’enquête? Vos droits sont-ils respectés ? Étant précisé que certaines irrégularités dans la procédure sont susceptibles de mettre fin aux poursuites. Mon objectif est bien entendu d’éviter à tout prix que vous soyiez placé en détention provisoire, mais surtout qu’à long terme, vous vous en sortiez le mieux possible.

★ Solliciter la réalisation d’actes pour votre défense

Il s’agit ici de solliciter, auprès des juges en charge de l’enquête ou de l’instruction, des actes dans l’intérêt de votre défense.

Votre avocat veillera par exemple, à ce que certaines personnes soient auditionnées dans votre dossier, à ce que des expertises soient réalisées, ou, plus généralement, à ce que des investigations supplémentaires soient effectuées.

★ Être force de conviction et d’argumentation

Au moyen de la plaidoirie, il est essentiel que le meilleur avocat spécialisé en stupéfiants argumente et défende votre cause.

Cette mission de plaidoirie ne pourra être réalisée que grâce à :

  → Une étude minutieuse de l’ensemble des pièces de votre dossier ,

  → L’élaboration préalable d’une solide stratégie défensive ,

  → Une pleine connaissance des techniques rhétoriques et argumentatives.


Paiement en ligne

Paiement en ligne

Processing ...
EUR
Paiement sécurisé Moyens de paiement
Nous contacter

N'hésitez pas à nous contacter !

24/7 +33 (0)1 44 71 03 73

Remplissez notre formulaire de contact :

Urgences pénales
24/7